SousTitreBord
   les conseils de votre dermatologue : dermatologie générale - dermatologie chirurgicale - dermatologie esthétique
SousTitreBord
Le syndicat de dermatologie esthétique et laser (SDEL) à créé ce site pour vous. Les contenus ont été rédigés par des dermatologues. Vous y trouverez le vaste champ de la dermatologie : de la cancérologie (mélanome malin, carcinomes) au médical (acné, eczéma, psoriasis...) en passant par l'esthétique (traitement par toxine botulique, acide hyaluronique, lasers...) mais aussi la chirurgie (ablation des grains de beauté, des kystes), la phlébologie et les infections sexuellement transmissibles (HIV, chlamydiae).

La sclérothérapie

Traditionnelle :

La sclérothérapie est une injection intraveineuse entraînant une irritation de l’endothélium (intérieur de la veine) qui entraîne une inflammation dans un premier temps pour ensuite aboutir au bout de 3 semaines à 1 mois environ à la formation d’une fibrose et ensuite d’une sclérose de ce vaisseau qui se bouche ainsi progressivement. La veine est ainsi obstruée et le sang ne passe plus dans celle-ci, n’entraînant ainsi plus de dilatation veineuse. Cette technique est très ancienne et se fait par séries de plusieurs piqûres. Les séances sont espacées d’environ 3 semaines à 1 mois. Les patients répondent différemment au traitement suivant leur sensibilité, ainsi le nombre de séances ne peut pas être défini vraiment d’avance. Un pansement est appliqué pendant environ 3 jours. La reprise de la marche est immédiate. Il peut parfois se produire une réaction inflammatoire qui nécessite l’application d’une crème anti-inflammatoire, voire la prise d’un traitement anti-inflammatoire par voie générale. Celle-ci peut être effectuée sur tout type de veine, de la plus grosse jusqu’à la plus petite, les produits seront différents suivant l’importance de la veine ainsi que la concentration et les doses.

A la mousse :

Il s’agit en fait de la même technique avec injection des mêmes produits mais émulsionnés en mousse pour augmenter l’adhésivité du produit à la paroi augmentant ainsi l’efficacité du produit.

La microsclérothérapie :

Il s’agit de la même technique de sclérothérapie mais avec des produits plus doux et des concentrations différentes pour traiter les vaisseaux très superficiels au niveau de la peau. Cette technique est souvent suffisante et donne de bons résultats dans 90% de ces vaisseaux très superficiels. Si toutefois les vaisseaux ne pouvaient être injectés en raison du trop petit calibre de ceux-ci ou parce qu’il existe une allergie au produit ou encore en raison d’une zone interdite à l’injection (dos du pied), une technique par laser peut être effectuée.

Lundi 24 Novembre 2008

Mentions légales     

Création du site web Tematic Médecin