SousTitreBord
   les conseils de votre dermatologue : dermatologie générale - dermatologie chirurgicale - dermatologie esthétique
SousTitreBord
Le syndicat de dermatologie esthétique et laser (SDEL) à créé ce site pour vous. Les contenus ont été rédigés par des dermatologues. Vous y trouverez le vaste champ de la dermatologie : de la cancérologie (mélanome malin, carcinomes) au médical (acné, eczéma, psoriasis...) en passant par l'esthétique (traitement par toxine botulique, acide hyaluronique, lasers...) mais aussi la chirurgie (ablation des grains de beauté, des kystes), la phlébologie et les infections sexuellement transmissibles (HIV, chlamydiae).

Traitement des lésions pigmentaires par laser

Rappel clinique

Traitement des lésions pigmentaires par laser - Rappel clinique
La pigmentation naturelle de la peau est due à la présence de mélanine (pigment responsable de la coloration brune de la peau), de caroténoïdes (pigment naturel donne une couleur orangée) et d’oxyhémoglobine (donne une couleur rose rouge).
Les lésions pigmentaires brunes peuvent être congénitales ou acquises, épidermiques ou dermiques, circonscrites ou diffuses.
Les lasers pigmentaires QS sont utilisés pour le traitement des lésions bénignes. Toute suspicion de lésion maligne nécessite impérativement une analyse histologique avant l’exérèse chirurgicale obligatoire par le dermatologue, seul spécialiste habilité à le reconnaître.
Parmi les pigmentations épidermiques les plus fréquemment rencontrées, retenons celles congénitales, dès la naissance ou petite enfance (tâche café au lait, nævus de Becker) et celles acquises (lentigos, éphélides, kératoses séborrhéiques).
Le mélasma (chloasma ou masque de grossesse) quant à lui est une hypermélanose (pigmentation brune due à un excès de mélanine) acquise du visage le plus souvent des femmes. Brun clair à brun très foncé, il se développe symétriquement sous l’influence de facteurs environnementaux (soleil), génétiques et hormonaux. Son traitement peut relever du laser avec beaucoup de prudence et plus souvent en deuxième intention. Les peelings peuvent également être une solution thérapeutique .

Tache café au lait

Tache café au lait
Il s’agit de taches brun clair, homogènes à limites nettes, présentes chez 2% des nouveau-nés et 20% des adultes de topographie ubiquitaire. Elles sont uniques ou en petits nombre. Les lasers QS et les lampes donnent des résultats variables, de l’effacement complet en 2 à 5 séances, à l’hyperpigmentation réactionnelle souvent périphérique. Des tests sont indispensables. Une réapparition est fréquente dans les 5 ans qui suivent l’effacement.

Nævus de Becker

C’est une tache brun clair néonatale ou plus fréquemment survenant à l’adolescence, siégeant souvent sur l’omoplate. Le laser Qswitch est une bonne indication lorsque la tache est de petite taille. Pour les grandes surfaces, les résultats sont inhomogènes et donc plus inesthétiques qu’avant traitement. Une hyper pilosité habituelle la caractérise. Pour la traiter, les lasers épilatoires restent une bonne indication. Les réapparitions sont possibles.
 

Les lentigos

 
Petites taches brun foncé plus fréquentes sur les régions photo-exposées (dos des mains, décolleté, visage). Elles apparaissent à l’âge adulte, des facteurs favorisants comme le soleil vont augmenter leur nombre. Selon l’âge, elles sont appelées plus communément taches de soleil, taches de vieillesse, fleurs de cimetière ! Multiples, elles rentrent dans le cadre des lentiginoses parfois congénitales. Les traitements par lasers QS et les lampes flash donnent d’excellents résultats en 2 à 3 séances.

Les kératoses séborrhéiques

Les kératoses séborrhéiques
Les kératoses séborrhéiques sont des taches brunes en relief rugueuses, répondant tout aussi bien à des traitements classiques, azote liquide, qu’au laser CO2, Erbium et QS si la kératinisation est discrète. Les suites d’un traitement laser seront moins lourdes que celles de l’azote qui entraine une croute persistant 3semaines.

Les nævus de Ota

Les nævus de Ota
Présents dans les premiers mois de la vie ou apparaissant plus rarement à l’âge adulte, ils sont caractérisés par une pigmentation bleue, noire, du territoire du visage. (Naevus de ITO s’il est localisé sur l’épaule). Les lasers QS donnent d’excellents résultats en 4 à 8 séances avec peu de réapparitions. Ils ont permis le traitement de patients très handicapés par cette tâche jusqu’alors incurable.

Pourquoi faut-il se faire traiter par un spécialiste de la peau ?

Peau
Les nævus spilus et nævus naevocellulaires appelés grains de beauté
Ils ne doivent pas etre traités par laser en France à cause du problème de leur évolution possible vers une dégérescence en mélanome malin qui est un cancer de la peau. C'est pourquoi les traitements laser de la peau (poils,taches etc..) doivent etre pratiqués par des médecins spécialistes de la peau si l'on ne veut pas prendre de risque car il y a des pièges comme le montre la photo ci-contre .Il s'agit d'un grain de beauté particulier ou naevus spilus qui doit etre différencié d'une simple tache solaire car il ne doit pas etre traité par laser mais uniquement surveillé ou s'il se modifie, enlevé au bistouri ce qui permet de le faire analyser.
Peau
Pigmentations dermiques secondaires à une inflammation
Certaines pigmentations dermiques post inflammatoires s’effacent avec les lasers QS : dermite ocre (coloration brune des jambes due à des insuffisances veineuses des membres inférieurs), séquelles de pigmentation résiduelle à la suite d’une maladie de peau : lichen, psoriasis ou eczéma …
Des tests sont à pratiquer systématiquement. Des lasers vasculaires KTP ou des lasers de surface type Erbium peuvent donner des résultats plus intéressants.

Conclusion
Le traitement des lésions pigmentées nécessite une identification précise de la lésion afin d’évaluer le rapport bénéfice/risque d’un traitement par laser que le dermatologue choisira en fonction des résultats répertoriés.

Le traitement par laser des pigmentations cutanées

Pigmentations cutanées
Comment les lasers enlèvent-ils les pigmentations de la peau ?
Le laser est particulièrement efficace pour faire disparaître nombre de troubles pigmentaires de la peau : taches de naissance, taches de vieillesse, taches de rousseur.
Les rayons lasers sont absorbés par les pigments (mélanine) qui sont pulvérisés puis disparaissent, laissant une peau claire et lisse.
Il existe différents types de laser selon les pigments.

Quel laser est-ce que je devrai choisir ? Quels sont les différents traitements possibles ?
Il y a une grande variété lasers et lampes pour traiter les taches pigmentaires et tatouages. Ceci permet de traiter une grande variété de patients et de situations. Les tâches brunes, les tâches café-au-lait notamment, peuvent être traitées avec les lasers qui visent le colorant brun, tel que le laser Q-switched ruby, le laser QS alexandrite, le laser Nd:YAG QS ou les lampes pigmentaires. Le choix du laser dépend de la couleur et de la profondeur de la tache. Une consultation chez le dermatologue pour déterminer la meilleure approche du traitement est nécessaire. Votre dermatologue vous proposera le laser le mieux adapté à votre cas.

Que puis-je attendre de ce traitement ?
La plupart des patients ressentent le traitement comme une brûlure supportable. Une crème anesthésiante peut être appliquée avant le traitement. Celle ci n’est pas nécessaire en cas d’utilisation de la lampe pigmentaire Ces sensations peuvent être soulagées par des compresses froides. Dans tous les cas après le traitement l’application d’une crème cicatrisante s’impose.
Après le traitement, vous pouvez retourner immédiatement à vos activités normales.
Selon le laser utilisé, on peut observer une simple accentuation de la pigmentation avant qu’elle ne disparaisse en une dizaine de jours, ou une plaie superficielle qui laissera place à une fine croûte durant 8 à 10 jours. Cette dernière tombera spontanément.
Pour retrouver une pigmentation normale, il faudra parfois attendre plusieurs semaines. En effet, lorsqu’elle tombe, la croûte laisse place à une petite trace rosée ou chamois.

Ce traitement est-il pris en charge par la sécurité sociale ?
Considérés comme esthétiques, ces traitements ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie.

Le traitement par laser des taches de naissance

Le traitement par laser des taches de naissance
Quels sont les différents types de tâches de naissance ?
Les taches de naissance peuvent être classées en taches vasculaires (rouges ou pourpres) ou pigmentées (brun ou bleu-gris).
Les taches brunes de naissance ont des couleurs qui diffèrent en fonction de la localisation des pigments : bruns si les pigments sont situés dans les couches superficielles de la peau, bleus-noirs ou gris si les pigments sont plus profond dans la peau.

Combien de traitements sont nécessaires ?
Certaines taches, comme le naevus de OTA, nécessiteront plusieurs séances de traitement. D’autres comme certaines taches café au lait, s’effacent en deux ou trois séances.

A quoi je ressemblerai juste après le laser ? Quel est le délai de cicatrisation ?
Le traitement des taches de naissance laisse une rougeur et un gonflement local durant un jour ou deux. Les traitements provoquent une petite croûte qui cicatrise en 10 jours environ. Il peut également y avoir une décoloration provisoire de peau suivant ces traitements. Sur le décolleté ou le dos des mains, compter trois semaines.

Quels sont les coûts de ces traitements ? Sont-ils pris en charge ?
Les coûts sont fonction de la taille de la lésion, la surface traitée et le laser utilisé.
Votre dermatologue établira un devis lors de la première consultation.
Certaines indications sont prises en charge par l’Assurance Maladie.

Mardi 13 Novembre 2007

Mentions légales     

Création du site web Tematic Médecin